Tag Archives: Atlas

Adam Reeder et la mythologie

20 Mar

Adam Reeder est nait et a grandit à Los Angeles and Camarillo en Californie.

Adam a déménagé dans l’Utah pour ses études supérieurs ou il a passé son diplôme d’Art. En 2006 il retourne vers les côtes californienne et passe son diplome MFA (« Master of fine arts ») en sculpture à l’ « Academy of Art », l’université d’arts de San Francisco.

Artiste depuis un jeune âge. Il travail en temps que artiste professionnel et réalise des portraits depuis 1999 et des sculptures en bronze depuis 2000.

Depuis il a gagné une certaine reconnaissance internationale de sources variés, de critiques d’arts, de galeristes et autre marchants d’arts autour du monde. Adam à récemment présenté ses nouvelles créations en 2010 à Los Angeles, New York, London, San Francisco et dans nombreuses autres villes.

Adam Reeder dans son travail introduit une nouvelle thématique. Il associe à un thème mythologique, la technologie. Il utilise et reprend les produits de la marque « Apple« . Il représente par exemple, Pan avec un ipod (Cf. Pan with his IPod (voir diaporama)) ou encore Zeus with his IPhone, Atlas. Cet anachronisme suscite de nombreuses questions. Pourquoi mêler mythologie et nouvelles techniques ? Est-ce pour insister sur les notions de tradition et modernité ?

Si nous étudions le cas d’Atlas. Ce Titan fut condamné par Zeus suite à la révolte des Titans contre les dieux de l’Olympe, à soutenir le monde jusqu’à ce que quelqu’un accepte de le remplacer. Autrefois appelé, à l’époque de la Grèce antique, « Portera Tera » ce qui signifie « celui qui porte la terre ».

Dans l’œuvre d’Adam Reeder, Atlas ne porte pas la terre mais un IPod. Est-ce purement ironique de la part de l’artiste, ou bien se cache derrière cette parodie, une critique de l’invasion technologique qui devient un nouveau support artistique à la fois d’archivage et de création ? Quel est le but d’Adam Reeder lorsqu’il remplace le monde par l’IPod? Cherche-t-il à nous questionner sur l’omniprésence des nouveaux supports technologiques ou bien souhaite-t-il présenter cet appareil comme : monde de la culture visuelle et audiovisuelle ?

Nous pouvons nous poser le même type de question pour ce qui est des deux autres œuvres d’Adam Reeder présentées dans le diaporama ci-dessus.

Publicités

Atlas

19 Mar

Atlas était un Titan. Il était le fils de Japet et de Thémis.

Après la révolte des Titans contre les dieux de l’Olympe, il fut condamné par Zeus à soutenir le monde jusqu’à ce que quelqu’un veuille le remplacer. Il était donc appelé à l’époque de la Grèce antique « Portera Tera », ce qui signifie « celui qui porte la terre ».

Il est mêlé à plusieurs légendes, notamment celle des pommes d’or du jardin des Hespérides. Selon le mythe Héraclès vint le voir pour qu’il aille cueillir les pommes pour lui ; Atlas accepta à condition qu’Héraclès soutienne le monde à sa place pendant ce temps. Atlas ne voulant pas reprendre le monde, Héraclès dut utiliser la ruse. Il dit à Atlas, qui n’était pas intelligent, qu’il avait mal au dos et qu’il avait besoin d’aide. Atlas accepta de reprendre le globe céleste le temps qu’Héraclès se repose. Mais évidemment il prit les pommes et repartit laissant le titan porter le monde. Le héros Persée, voyageant vers sa terre natale, avait demandé l’hospitalité au Titan. Atlas refusa, et Persée le transforma en pierre grâce à la tête de la Gorgone Méduse, formant le Mont Atlas.

Le nom du titan a était donné au massif de l’Atlas, où l’on place traditionnellement sa résidence, ainsi qu’aux atlas de géographie. Dans le corps humain, la première vertèbre cervicale, qui soutient l’ensemble du crâne, s’appelle également atlas.

Atlas portant le monde