Hermès (grec) / Mercure (romain)

19 Mar

Hermès fait parti des douze dieux de l’Olympe. Il est le dieu messager, du commerce et du voyage. Il est aussi dit qu’il conduit les âmes dans les enfers. D’après le mythe il serait né dans le Sud de l’Arcadie, dans une caverne du Mont Cyllène. A peine né, Mercure savait déjà marché. Il sorti de sa grotte et alla jusqu’en Thessalie, là ou son frère Apollon s’occupait d’un troupeau (le troupeau d’Admète: roi de Phères en Thessalie). profitant d’un moment d’inattention, Hermès, vola à son frère une partie de ses animaux, et les emmena à Pylos. Il ne fut vu par personne excepté Battos, un vieillard Il retourna dans sa grotte à Cyllène.En arrivant devant la grotte il trouva une tortue. Il la vida, et tendis des cordes fabriquée avec des intestins de bœuf. Il fabriqua ainsi la première Lyre.

Apollon avait remarqué qu’une partie de son troupeau manquait. Il remonta donc la piste et rencontra Battos qui lui expliqua ce qu’il avait vu. (Certains disent qu’Apollon avait été au courant grâce à son art divinatoire). Apollon alla se plaindre à Zeus, qui ordonna à Hermès de rendre le bétail à son frère. Apollon décida de lui céder le bétail en échange de sa Lyre. (Mercure se vengera de Battos par la suite).

Peu après en gardant son troupeau, Hermès inventa la flûte (la syrinx, ou flûte de Pan). Apollon désirant acquérir ce nouvel objet l’échangea avec Hermès contre une houlette d’or (le caducée) . Un jour il essaya de séparer deux serpents entre eux, mais ceux ci s’enroulèrent autour de cette baguette. Il demanda également en échange de sa flûte des leçons de divination.

Zeus était fier de son fils, et décida de faire de lui son messager.

Il interviendra dans d’autre événements mais en tant que personnage secondaire. En effet lors de la Gigantomachie, il se coiffera du casque d’Hadès (qui rend invisible quiconque le porte) et tuera Hippolytos, il sauvera Arès pendant les Aloades (guerre des fils géants de Poséidon aux dieux de l’Olympe)…

Ses attributs sont :

  • Le caducée (qui est considéré comme un symbole de paix).
  • Les sandales ailées (ces ailes poussent parfois directement de ses chevilles, ou au niveau de sa tête).
  • Le pétase (chapeau à large bord, symbole des commerçants et des voyageurs).
  • La bourse (symbole des commerçants).

Jean Baptise Mauzaisse, Le commerce, 1833, Paris, Musée du Louvre, département des peintures.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :