Exposition « Là ou je ne suis pas », par kimiko Yoshida

9 Mar

Du 8 septembre au 31 octobre 2010, la Maison européenne de la photographie (MEP) nous présente une rétrospective des autoportraits de Kimiko Yoshida, des premières Mariées (série débutée en 2000) aux derniers travaux intitulés « Peintures ».

La salle de la maison européenne « Peintures » regroupe de nombreuses œuvres .Ici, l’artiste s’appuie sur des chefs d’œuvres de peintures pour réaliser ses photographies. On y retrouve Arearea de Gauguin, Salomé de Klimt, et les œuvres qui nous intéressent ici dans le cadre de notre blog : la Vénus de Véronèse , et Athéna déesse de la guerre de Klimt .

Peinture (Vénus de Véronèse). Autoportrait, 2010-Photo H.Denamps.



Peinture (Athéna déesse de la guerre de Klimt). Autoportrait, 2010-Photo H.Denamps.

Ces deux images dénotent totalement avec l’image que l’on peut avoir de Vénus, ou encore d’Athéna. Ces deux œuvres sont tout ce qu’il y a de contemporaines. Cependant rien ne nous permet dans ces images de reconnaitre les divinités. On observe une ressemblance entre l’Athéna photographiée et celle de Klimt. On a du mal à reconnaitre Vénus, si ce n’est la nudité implicite du modèle qui nous suggère la personne de Vénus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :